Mobb-cala.fr » Auto Moto » Tout savoir sur le permis de conduire

Tout savoir sur le permis de conduire

Le permis de conduire est un document officiel qui permet à son titulaire de conduire un véhicule sur la voie publique.

Il est délivré par les préfectures et les sous-préfectures.

Il existe plusieurs types de permis de conduire selon le type de véhicule que l’on conduit et selon la catégorie d’âge du conducteur. Nous allons voir çà en détails dans cet article.

informations permis de conduire

Qu’est-ce qu’un permis de conduire ?

Le permis de conduire est un document qui autorise une personne à conduire un véhicule motorisé.

Le permis de conduire est obligatoire pour pouvoir conduire une voiture, un camion ou tout autre engin motorisé. C’est le papier rose que nous voyons dans le rétroviseur et sur la plupart des portières avant des voitures.

Il permet également aux automobilistes d’obtenir la carte grise du véhicule qu’ils conduisent. Pour obtenir ce précieux sésame, il faut se soumettre à une formation théorique et pratique dispensée par l’auto-école, puis passer un examen final devant les inspecteurs du permis de conduire. Un échec au permis entraîne la perte définitive du droit de conduire un véhicule motorisé (voiture, camion ou bateau).

Les titulaires d’un permis provisoire doivent suivre une formation de 7 heures afin d’obtenir leur permis probatoire.

La durée maximale autorisée pour cette formation est de 3 ans maximum (3 ans + 1 an).

Comment obtenir un permis de conduire ?

Pour obtenir un permis de conduire, vous devez effectuer une demande auprès d’une préfecture ou d’une sous-préfecture.

Il faut compter en moyenne 1 mois pour obtenir son permis de conduire.

Le délai peut être beaucoup plus long si votre dossier est incomplet. Pour pouvoir passer le permis de conduire, il faut avoir minimum 17 ans et réussir l’examen du code et du plateau.

Vous pouvez également vous inscrire à la formation pratique d’un mois, qui vous sera dispensée par un moniteur d’auto-école agréé..

Les différentes catégories de permis de conduire

Il existe plusieurs catégories de permis de conduire, chacune se distinguant par leur durée et leur niveau de difficulté.

Le permis A1 est destiné aux conducteurs qui ont entre 14 et 16 ans.

Il permet la conduite d’un cyclomoteur d’une puissance maximale de 11 kW (15 ch) et dont la vitesse maximale ne dépasse pas 45 km/h.

Il est valable 2 ans pour les personnes ayant passé l’examen du code avant le 19 janvier 2013 et 5 ans pour celles qui l’ont passé après cette date.

Le permis A2 est uniquement destiné aux personnes âgées de 18 à 24 ans.

Il donne la possibilité de conduire une moto dont la puissance ne dépasse pas 35 kW (48,5 ch) et dont la vitesse maximale ne dépasse pas 70 km/h. Ce permis peut être obtenu en 10 mois maximum avec un minimum d’heures d’apprentissage sur piste privée ou sur route, en présence d’un accompagnateur titulaire du permis A depuis au moins 5 ans sans interruption ni limitation de puissance. Quant au permis A1, il autorise lui aussi la conduite des motocyclettes ayant une puissance maximale inférieure à 35 kW (48,5 ch). Mais ce type de véhicule peut également être conduit par les conducteurs titulaires du permis B depuis au moins 2 ans sans interruption ni limitation de puissance.

Les principales restrictions liées au permis de conduire

La conduite accompagnée vous permet de bénéficier d’une formation théorique et pratique, pour pouvoir conduire des voitures particulières. Elle est possible à partir de l’âge de 15 ans et demi, mais il faut attendre ses 16 ans révolus pour passer le permis probatoire. Cette phase vise à rendre plus responsable les jeunes conducteurs en limitant leur expérience sur la route.

La conduite supervisée est également une alternative au passage du permis B classique, que ce soit par manque de temps ou pour cause d’inaptitude physique.

Il peut être présenté à tout conducteur âgé entre 18 et 25 ans qui a déjà obtenu son permis depuis moins de 3 ans.

Le candidat doit avoir suivi au moins 20 heures de cours avec un moniteur qualifié, et effectuer au moins 3 000 kilomètres en sa compagnie durant une période d’un an minimum. Pour passer le permis AAC (conduite accompagnée), il faut suivre 2 heures supplémentaires de cours avec un moniteur spécialement formé à cet effet et souscrire une assurance spéciale auto qui offre les mêmes garanties qu’une assurance auto classique.

Les personnes ayant obtenu leur permis AAC peuvent commencer la conduite accompagnée sans limitation de durée si elles ont eu l’apprentissage anticipé (conduire seule) avant l’âge de 18 ans. Si le candidat n’a pas eu l’apprentissage anticipé, il ne peut pas encore faire la demande du permis AAC.

Il devra donc attendre son anniversaire pour passer son examen pratique après avoir roulés plusieurs milliers de kilomètres avec un tiers titulaire du permis B (le tuteur).

Obtenir un remboursement pour votre permis de conduire

Avec le permis de conduire, on peut tout faire. Pour preuve, beaucoup de personnes l’utilisent pour se rendre au travail ou bien pour aller à l’école. Pour les personnes qui sont en situation d’emploi ou qui souhaitent suivre des études, obtenir un permis de conduire est aussi un moyen d’accéder à une certaine autonomie et donc à plus d’indépendance financière. Cependant, il peut arriver que vous ne puissiez pas vous procurer ce fameux précieux sésame. Alors comment faire ?  Dans quels cas est-il possible d’obtenir un remboursement ?

Il existe plusieurs cas où il est possible de demander le remboursement du montant engagé pour la formation du permis de conduire : Si vous avez échoué trois fois au code de la route (après avoir passé les examens), alors vous pouvez demander une aide financière pour passer cet examen (dans les conditions définies par la loi).

Vous pouvez obtenir le remboursement total si votre formation initiale n’a pas durée plus de 20 heures et si elle a été assurée par une auto-école agréée par la préfecture et ayant déclarée son activité en préfecture.

Le remboursement sera effectué après réception des documents nécessaires (devis/facture, attestation sur l’honneur) et après validation par la commission nationale mentionnée ci-dessus.

Il faut savoir que depuis janvier 2019 il n’est plus nécessaire d’attendre 3 échecs pour demander le remboursement total.

La commission nationale mentionnée ci-dessus peut maintenant statuer sur toutes les demandes sans attendre 3 échecs consécutifs.

Les

La sécurité routière et les permis de conduire

De nos jours, la sécurité routière est un sujet d’inquiétude pour de nombreuses personnes.

Il faut savoir que les accidents de la route sont aujourd’hui la première cause des décès sur les routes en France, et ce depuis quelques années. Pour être en mesure de lutter contre cela, il est important d’avoir une bonne connaissance du Code de la route et d’éviter tous les risques qui peuvent vous conduire à avoir un accident de voiture.

Lorsque vous commettez une infraction au Code de la route, le résultat peut être dramatique. Si vous êtes pris en excès de vitesse par exemple ou si vous circulez sans permis valide, votre responsabilité sera engagée. En outre, il faut savoir que le fait d’être impliqué dans un accident entraîne souvent des conséquences financières importantes et des coûts supplémentaires pour les compagnies d’assurance auto. De plus, selon le type d’accident que vous avez eu et selon votre responsabilité lors du sinistre (responsable ou non), votre assurance auto ne prendra pas forcément en charge toutes les dépenses liées à celui-ci.

Il est donc primordiale de respecter le Code de la Route afin d’être protégés par son assurance auto en cas d’accident !

Les permis de conduire sont délivrés à des personnes ayant passé un examen qui leur permet de conduire une voiture. Ce n’est pas parce qu’on a le permis que l’on peut conduire, encore faut-il savoir bien se servir du véhicule.