Mobb-cala.fr » Outillage et electro » Les chaussures de sécurité : les clés pour assurer votre protection au travail

Les chaussures de sécurité : les clés pour assurer votre protection au travail

La chaussure de sécurité est un équipement de protection individuelle (EPI) qui doit être porté par tout travailleur exposé à des risques d’accidents. Elle est obligatoire dans certains secteurs d’activité, comme le BTP, la construction ou l’industrie.

Les EPI sont classés en différentes catégories selon leur niveau de protection : les chaussures de sécurité basses et les chaussures de sécurité hautes. Nous allons voir comment choisir une bonne paire de chaussure de sécurité.

chaussures de sécurité

Qu’est-ce qu’une chaussure de sécurité ?

Les chaussures de sécurité sont des chaussures ou bottes destinées à protéger le travailleur contre les risques éventuels au cours de son activité. Elles permettent d’amortir les chocs, tout en assurant une bonne stabilité du pied et une adhérence optimale.

Les chaussures de sécurité peuvent être utilisés dans différents secteurs : BTP, transport, logistique, industrie, agroalimentaire…

Les différents types de chaussures de sécurité

La sécurité et la qualité de travail étant une priorité, les chaussures de sécurité ont connu une évolution constante. Au début des années 1990, la majorité des chaussures de sécurité étaient fabriquée en matière synthétique, mais avec l’apparition du cuir, elles se sont nettement améliorés. Aujourd’hui, les différents types de chaussures de sécurité proposés sur le marché peuvent être classés en trois catégories à savoir : Les chaussures de protection : La semelle est composée d’un matériau antidérapant ou antiglisse. Elles possèdent souvent un embout en acier protègeant le pied contre tous risques d’accident (coupure, chute).

Les bottes : Ces modèles présentent une semelle plus résistante que celle des baskets et peuvent être renforcées aux orteils pour assurer une meilleure stabilité.

Les baskets : Ce type de chaussure est très appréciée pour sa grande ligne qui permet un maximum d’aisance au niveau du pied et ne gêne pas la marche.

Il existe trois types principaux de basket-ball ; celles à lacets (les plus courantes), celles à velcro (peuvent être retirée rapidement si besoin) et celles sans lacets ni velcro (idéales pour travailler debout).

Les avantages des chaussures de sécurité

Les chaussures de sécurité présentent différents atouts, tels que la protection sur le lieu de travail, un confort et une aisance dans les mouvements, un design esthétique et une durabilité.

Les chaussures de sécurité peuvent être utilisées dans différents secteurs : bâtiment, usine, entrepôt. Elles permettent aux travailleurs d’être plus autonomes et confiants.

Leur port permet également de réduire les risques liés à des chutes de plain-pied ou par des escaliers.

Les fabricants ont mis au point différents modèles pour répondre aux besoins spécifiques des professionnels exerçant dans divers secteurs d’activités (chantier, industrie…) : chaussure montante ou basse, en cuir ou en synthétique… De nombreux critères peuvent vous aider à choisir la bonne paire de chaussures : votre morphologie (grande taille), votre activité (bâtiment), l’environnement du poste de travail (chaleur…). En fonction du type d’activité exercée, il convient donc de privilégier certaines caractéristiques techniques telles qu’une semelle anti-perforation ou antistatique.

La qualité des matières utilisées contribue également à amortir les chocs et protège efficacement lorsque vous marchez longtemps sur des sols accidentés.

Les normes et les tests des chaussures de sécurité

La chaussure de sécurité est un élément indispensable pour les métiers du bâtiment. C’est un vêtement qui protège le pied et la cheville des risques de blessures.

Il existe différents types de chaussures de sécurité : l’EPI (Equipement Protection Individuelle), le pantalon anti-coupure, les bottes et bottines anti-coupure… La chaussure de sécurité est composée d’une tige en cuir ou en textile hydrofuge. Elle peut aussi comporter une doublure en cuir ou une membrane intérieure étanche.

Les semelles extérieures doivent être anti-dérapantes et résistantes à la chaleur. Elles peuvent être antidérapantes pour éviter les chutes, elles doivent avoir des crampons afin de ne pas glisser sur le sol humide ou sur un sol inadapté, tout comme les semelles intermédiaires qui absorberont les chocs et amortiront les vibrations provoquées par le travail du sol.

Les orteils doivent être protégés par des protections latérale (au niveau du talon) ou des protège-talons (des mallots). Pour plus d’informations sur ce type d’EPI, il faut consulter la norme EN 345 S3 SRC destinée aux professionnels intervenant dans des conditions extrêmes (extrême rudesse climatique, grand froid, etc.). En effet cette norme présente une classification détaillée des risques auxquels le porteur sera exposés pour assurer sa santé et sa sécurité face aux dangers potentiels rencontrés au cours de son activité professionnelle.

La façon d’entretenir et de nettoyer les chaussures de sécurité

Les chaussures de sécurité ont pour but de protéger les pieds des travailleurs d’un éventuel accident. Pour cela, elles doivent être confortables et résistantes. Pour choisir la bonne taille, il faut prendre en compte la pointure et le type de chaussure (chaussures basses ou montantes). Si vous avez des difficultés à trouver votre pointure, nous avons rédigé un article à ce sujet sur notre blog : http://www. chaussure-de-securite. net/trouver-pointure/.

Les chaussures de sécurité sont composées de plusieurs matières : cuir, tissus, caoutchouc ou plastique.

Il existe différents types de chaussures : – Chaussures basses qui ne dépassent pas le mollet – Chaussures montantes qui dépassent le genou – Enfilez vos chaussettes avant de mettre votre paire de chaussures ! Cela permet une meilleure isolation thermique et amortit les chocs au contact du sol. Pour conserver les qualités techniques du produit dans le temps il est conseillé d’effectuer un entretien régulier afin d’enlever toute trace d’humidité ainsi que la saleté présente sur le cuir.

L’entretien se fait simplement en passant une éponge humide puis en essuyant bien après l’avoir séchée avec un chiffon doux (pas trop absorbant). Nous vous conseillons de nettoyer vos chaussures au moins une fois par semaine pour éviter que l’humidité ne s’installe durablement et provoque des tâches blanches qui risqueraient d’abîmer rapidement votre paire de chaussures.

Les défis et les limitations des chaussures de sécurité

Les chaussures de sécurité sont des équipements de protection individuelle qui protègent les pieds des dangers du travail, tout en permettant à la personne d’être debout et de marcher. Ce sont donc des dispositifs essentiels pour assurer la sécurité au travail. Dans l’exécution de leurs tâches, les ouvriers peuvent être exposés à divers dangers auxquels ils doivent faire face. Par exemple, si vous travaillez sur un chantier et que vous coupez du bois, il est possible que vous soyez blessé par un morceau de bois coupant qui tombe sur votre pied. Pour éviter ce type d’accident, les chaussures de sécurité protègent les pieds contre ces risques potentiels.

Il existe plusieurs types de chaussures de sécurité : Les bottes avec semelle en acier : Elles ont une semelle antidérapante et une coque protectrice résistante aux chocs.

Leur avantage principal est qu’elles ne gênent pas le mouvement et offrent une protection efficace contre les blessures lorsque vous travaillez sur un chantier ou dans une usine industrielle.

Les bottines avec embout en acier (semelles intermédiaires) : Cet équipement protège efficacement le pied contre certains accidents comme la chute d’objets pointus ou tranchants.

La botte anti-fatigue : Elle permet aux employés de rester debout durant plusieurs heures sans se fatiguer et sans ressentir des douleurs musculaires ou articulaires liée à la station assise prolongée (travail informatique notamment).

La chaussure antibactérienne : Elle garde propre l’espace entre votre orteil et le bout du pied.

Les chaussures de sécurité ont un rôle primordial dans l’amélioration des conditions de travail et la prévention des accidents. Les chaussures de sécurité sont destinées à protéger les pieds contre les risques liés à leur environnement (chaleur, électricité, froid, humidité…). Elles doivent être adaptées aux risques encourus par les travailleurs et notamment aux risques mécaniques (chutes, heurt ou choc).